L’astuce pour toucher les APL de la CAF en tant que propriétaire

Vous êtes propriétaire et vous voulez aussi toucher les APL de la CAF, c'est tout a fait possible et voici comment faire !

Pourtant, il existe une option pour certains propriétaires éligibles à ces prestations. Découvrez les conditions et astuces pour obtenir l’APL en tant que propriétaire.

L’APL traditionnel : principalement aux locataires et sous-locataires #

Selon le gouvernement français, plus de 5,8 millions de citoyens étaient éligibles à l’Aide Personnalisée au Logement en 2022. Les principales situations concernées par cette aide sont les suivantes :

  • Location ou sous-location d’un logement
  • Propriétaires de résidences financées par un emprunt avant 2016

Pour être éligible à l’APL, les ressources du ménage ne doivent pas dépasser les plafonds fixés en fonction de la composition de la famille et du secteur géographique du logement. Vous pouvez estimer votre éligibilité et calculer le montant de vos droits à l’aide du sur le site de la

À lire Les fausses primes de la CAF : attention aux arnaques sur internet

Astuces pour toucher l’APL en tant que propriétaire #

Il est rare mais pas impossible de prétendre à l’Aide Personnalisée au Logement en tant que nouveau propriétaire. Toutefois, deux critères supplémentaires sont nécessaires pour bénéficier de l’APL dans cette situation :

  • Financement du bien auprès d’une banque agréée, reconnue par l’État
  • Achat d’un logement ancien situé dans une zone éligible APL 3

Faire appel à un financement spécifique représente une astuce intéressante pour les propriétaires souhaitant toucher l’APL. Les crédits associés à votre emprunt immobilier peuvent en effet être pris en compte dans le calcul de l’aide au logement, comme le sont généralement loyers et charges.

Conditions et démarches pour obtenir les APL en tant que propriétaire #

Pour solliciter les APL en étant propriétaire, il convient de respecter les conditions prévues par la Caisse d’Allocations Familiales. Ensuite, vous devrez fournir plusieurs informations et documents pour monter et soumettre un dossier complet :

  • L’accord de prêt obtenu auprès d’un organisme financier agréé
  • La localisation du logement et sa conformité avec la réglementation APL
  • Vos ressources ainsi que celles des membres du foyer, notamment le revenu fiscal de référence de l’année N-1
  • Les coordonnées du vendeur ou promoteur du bien
  • Le détail de vos biens immobiliers et financiers lorsque leur valeur dépasse 30 000€

Notez que la mise en place d’une demande d’APL pour les propriétaires ne peut pas s’effectuer en ligne. Contrairement aux dispositifs d’allocations classiques. Il reste donc conseillé de vous rapprocher de votre caisse CAF locale pour obtenir un accompagnement personnalisé.

À lire La CAF dévoile ses méthodes pour traquer les fraudeurs sociaux

Quelles alternatives aux aides au logement pour les propriétaires modestes ? #

Pour les propriétaires vivant dans une situation difficile et ne percevant pas l’APL, il existe d’autres aides susceptibles de venir en renfort :

  • Les Aides à la rénovation énergétique ou adaptations du logement destinées aux personnes âgées, délivrées par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)
  • Les prêts aidés pour financer les travaux permettant d’améliorer la performance énergétique de l’habitation
  • Les allocations logement versées directement au propriétaire lorsque le locataire ne paie pas son loyer

En résumé, s’il est rare pour les propriétaires modestes de bénéficier de l’APL, certaines astuces comme le financement auprès d’une banque agréée ou l’achat d’un bien ancien situé dans une zone éligible APL 3 sont intéressantes à étudier. Si cette possibilité semble exclue, d’autres options peuvent aider à alléger les charges financières des propriétaires modestes.

Consommer-responsable.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris :