Ne donnez plus ces 3 aliments à vos enfants même s’ils les adorent

Pour garder vos enfants en bonne santé, il ne faut pas tout leur donner à manger. Et surtout ne leur donnez plus ces 3 aliments !

D’après le Dr Jimmy Mohamed, ce sont des aliments que nous devrions bannir du régime alimentaire des enfants. Dans cet article, nous allons aborder les trois principaux aliments pointés du doigt par le médecin spécialiste.

Saucisses industrielles : attention danger ! #

La composition peu ragoutante de ces saucisses en fait un ennemi à éviter dans l’alimentation de nos enfants. Comme l’affirme le Dr Mohamed, celles-ci sont généralement constituées d’un mélange douteux de viandes de basse qualité, d’arômes artificiels et d’additifs chimiques.

De plus, ils renferment également des substances ayant été liées à des risques accrus de cancer colorectal.

À lire 20 aliments périmés à manger même après la date de péremption

C’est pourquoi il est préférable d’opter pour des alternatives plus saines telles que des protéines maigres ou des légumes lorsqu’il s’agit de proposer un goûter équilibré aux enfants.

Compotes à boire : gare à la surconsommation ! #

Ces compotes liquides ont certes une apparence ludique et délicieuse, mais elles comportent plusieurs défauts qui font d’elles un choix peu judicieux pour la santé des petits.

Leur qualité nutritive est en effet assez médiocre, ce qui signifie qu’elles n’apportent pas de véritables bénéfices à l’organisme.

D’autre part, leur consistance trop fluide provoque une perte de sensibilité au niveau de la mâchoire chez les enfants. Le Dr Mohamed conseille donc de privilégier les fruits frais dès que possible afin d’éviter ces problèmes.

À lire Attention certains aliments deviennent dangereux pour la santé lorsqu’ils sont conservés au frigo

Surimi : un aliment trompeur aux qualités nutritionnelles discutables #

Souvent présenté comme étant une alternative saine et abordable aux crustacés, notamment grâce à sa couleur rose foncé caractéristique du crabe, le surimi cache finalement une composition bien moins satisfaisante qu’il n’y paraît.

En réalité, il s’agit d’un agglomérat de débris de poissons plutôt que de véritable chair de crabe. De nombreux fabricants ajoutent également toute une série d’additifs, d’arômes et de colorants pour donner l’apparence et le goût désirés.

Cela rend ce produit fortement discutable du point de vue nutritionnel, en particulier pour favoriser une alimentation saine dans le cadre de l’éducation des jeunes enfants à la diversification alimentaire et à la découverte de nouveaux goûts.

Que proposer à la place de ces aliments aux enfants ?

Il est primordial d’offrir à nos enfants une alimentation variée et équilibrée dès le plus jeune âge pour assurer leur bonne croissance et leur santé globale. Ainsi, face à ces trois aliments déconseillés par le Dr Jimmy Mohamed, il est nécessaire de proposer des alternatives saines et appétissantes pour susciter l’intérêt des petits.

À lire L’impact des aliments frits sur notre bien-être mental

Au lieu des saucisses industrielles, optez pour des morceaux de viande maigre bien cuite ou du poisson frais. Ils apportent une bonne source de protéines sans les inconvénients des produits transformés.

Pour remplacer les compotes à boire, privilégiez les vrais fruits coupés en morceaux ou écrasés avec leur peau. Cela permettra de préserver au maximum leurs nutriments et bénéfices.

Enfin, concernant le surimi, on peut tout simplement choisir d’autres sources de protéines marines plus saines. Comme les crevettes, les coquilles Saint-Jacques ou encore les moules, dont la composition reste nettement moins controversée.

Privilégier la qualité pour s’assurer d’une alimentation saine et équilibrée pour les enfants

L’éducation alimentaire de nos enfants doit être une priorité pour garantir leur santé et leur bien-être au long terme.

À lire Aliments ennemis d’un ventre plat : les 15 principaux coupables à éviter

Il y a de nombreux pièges et mauvaises pratiques que l’on trouve dans l’industrie agroalimentaire. Et il appartient aux parents et éducateurs de se former et de savoir discerner les aliments de qualité.

Pour ce faire, il faut rester attentif à la composition des aliments que nous donnons aux enfants. Et toujours privilégier des alternatives fraîches et non-transformées.

Il faut adopter dès maintenant une approche responsable et consciente de l’alimentation. Nous pouvons protéger nos enfants des dangers liés à la consommation excessive de produits malsains tout en leur offrant une vie saine et équilibrée.

Consommer-responsable.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris :