N’allumez plus ce chauffage pendant l’hiver il double le risque de cancer du poumon

Vous avez froid chez vous et vous avez envie d'allumer ou de monter votre chauffage, ne le faites pas avec ce modèle dangereux pour la santé

Méthode de chauffage économique et répandue en France, le chauffage au bois est apprécié pour sa stabilité. Il reste plus économique face aux fluctuations des prix du gaz.

Le chauffage au bois, une solution populaire mais controversée #

Toutefois, cette solution présente également des inconvénients notables tant pour l’environnement que pour la santé humaine.

Un impact alarmant sur la qualité de l’air intérieur #

Selon des recherches récentes, les particules fines émises par la combustion de biomasse seraient plus nocives. Elles seraient plus dangereuses que les gaz d’échappement des anciens véhicules diesel et essence. Les experts avaient d’ailleurs déjà mis en garde contre les dangers liés à ce type de combustion dès 2021.

À lire Le succès remarquable du vernis à ongles MÊME Cosmetics Nude

Augmentation du risque de cancer du poumon chez les femmes utilisatrices de chauffage au bois #

En plus des particules fines, la combustion du bois génère aussi des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des gaz connus pour leurs effets cancérigènes.

Une étude menée auprès de 50 000 femmes vivant aux États-Unis, dont les sœurs étaient atteintes de cancer, a révélé que les utilisatrices fréquentes de chauffage au bois étaient exposées à un risque particulièrement élevé de développer un cancer du poumon.

Le chauffage au bois dans le collimateur des chercheurs : un risque accru de 43 % à 68 %

Les scientifiques ont analysé les dossiers médicaux de ces femmes, ainsi que la principale source de combustible utilisée dans leur cheminée ou poêle.

Selon leurs résultats, l’utilisation fréquente du chauffage au bois augmenterait le risque de développer un cancer du poumon de 43 %. Ce taux grimpe même jusqu’à 68 % chez les femmes qui optent pour ce type de chauffage plus de 30 jours par an.

À lire Les 2 déodorants à éviter selon 60 Millions de Consommateurs

Même une utilisation occasionnelle du chauffage au bois peut s’avérer dangereuse #

L’épidémiologiste Suril Mehta, qui a participé à cette étude, insiste sur le fait que la combustion de bois en intérieur, même occasionnelle, contribue au développement du cancer du poumon dans les populations où cela ne constitue pas la principale source d’énergie pour cuisiner ou se chauffer.

Les femmes sont donc particulièrement vulnérables face à ce danger lié au chauffage au bois.

Pour un hiver sain et sans risques : privilégier les alternatives au chauffage au bois #

Face aux dangers avérés du chauffage au bois pour la santé, il est essentiel de sensibiliser la population. Et d’encourager l’adoption de solutions de chauffage moins nocives. Plusieurs alternatives permettent de réduire les émissions de particules fines. Et de protéger notre santé tout en bénéficiant d’un confort thermique optimal.

Opter pour des systèmes de chauffage électrique modernes et performants

Les chauffages électriques nouvelle génération, comme les radiateurs à inertie ou les pompes à chaleur, offrent un rendement énergétique intéressant et n’émettent pas de polluants. Ils sont une option à privilégier pour concilier confort et écologie.

À lire 3 conseils de Michel Cymes pour maigrir et sortir de l’obésité

Miser sur la rénovation énergétique pour améliorer l’isolation du logement

Une bonne isolation permet de conserver la chaleur à l’intérieur du logement et de limiter les besoins en chauffage. Des dispositifs d’aides financières, tels que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les différentes primes énergie, facilitent la réalisation de travaux d’isolation et de rénovation des systèmes de chauffage existants.

Se tourner vers les énergies renouvelables pour un habitat plus respectueux de l’environnement

En adoptant des solutions telles que les panneaux solaires thermiques, les chaudières biomasse ou aussi les poêles à granulés, il est possible de réduire significativement son impact environnemental. Tout en maintenant un niveau de confort optimal dans son logement.

Ces options permettent aussi de participer activement à la transition énergétique. Et d’améliorer la qualité de l’air intérieur de nos habitations.

L’heure est au changement : repenser nos modes de chauffage pour préserver notre santé et notre planète #

Ce constat alarmant sur les dangers du chauffage au bois pour la santé des femmes invite aussi à une prise de conscience collective. Et à un changement de nos pratiques de chauffage.

À lire Le meilleur remède pour soigner une gastro rapidement selon Michel Cymes

Il est crucial d’adopter des solutions moins polluantes. Et de mettre en œuvre les bonnes pratiques pour garantir une meilleure qualité de l’air intérieur. Tout cela aussi dans le respect de l’environnement et de notre santé.

Consommer-responsable.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris :