Les 2 déodorants à éviter selon 60 Millions de Consommateurs

Il existe beaucoup de références de déodorants en pharmacie ou au supermarché, 60 millions de consommateurs a trouvé les 2 meilleures marques

Choisir un déodorant peut s’avérer une tâche complexe. Face à cette problématique, 60 Millions de Consommateurs a mené une enquête sur les déodorants qui a été publiée dans le numéro spécial N°141S.

Une étude récente sur les déodorants pour femmes #

L’association pointe du doigt plusieurs déodorants pour femmes en raison de leurs composants nocifs pour la santé. La revue recommande particulièrement d’éviter ceux contenant des sels d’aluminium, parabens, triclosan, gaz propulseurs et silicones.

Des ingrédients soupçonnés d’être perturbateurs endocriniens #

Le triclosan, les silicones et les parabens sont suspectés d’agir comme perturbateurs endocriniens et d’altérer la flore bactérienne naturelle de notre peau. Afin de mener à bien cette étude, l’association s’est basée sur le Cosméto’Score, un score qu’elle a créé, qui prend en compte un certain nombre de critères : risques pour la santé et pour l’environnement.

À lire Le succès remarquable du vernis à ongles MÊME Cosmetics Nude

Comment fonctionne le Cosméto’Score ? #

Ce score considère également le contenu de chaque ingrédient, sa quantité dans le produit et son utilisation. Voici comment se décline le Cosméto’Score :

  • A : sans aucune réserve d’utilisation
  • B : à utiliser raisonnablement
  • C : à utiliser occasionnellement ou en cas de besoin spécifique
  • D : déconseillé à l’utilisation ou à utiliser parcimonieusement pour des besoins spécifiques
  • E : usage fortement déconseillé, produit contenant trop de substances problématiques

Le Cosméto’Score est noté D pour les déodorants critiqués dans cette étude, signifiant que leur utilisation est plutôt déconseillée. Bien qu’ils soient conformes aux normes environnementales, ils présentent des risques pour la santé.

Quels sont ces deux déodorants à éviter ? #

Malheureusement, 60 Millions de Consommateurs n’a pas précisé le nom des deux déodorants mis en cause. Toutefois, il est possible de se référer au numéro spécial N°141S pour en savoir plus sur ces produits et leur composition, ainsi que pour consulter l’intégralité de l’étude.

S’informer et bien choisir son déodorant

En attendant, il reste important de bien lire les étiquettes avant d’acheter un déodorant et de porter une attention particulière aux ingrédients qui le composent. En privilégiant des déodorants sans sels d’aluminium, parabens, triclosan, gaz propulseurs et silicones, vous opterez pour des produits moins nocifs pour votre santé et pour l’environnement.

À lire 3 conseils de Michel Cymes pour maigrir et sortir de l’obésité

Des alternatives naturelles et respectueuses de la peau

De plus en plus, des déodorants naturels et bio gagnent du terrain sur le marché. Ces produits restent élaborés à base d’ingrédients d’origine naturelle et biologique. Et ne contiennent pas d’éléments chimiques susceptibles de nuire à notre santé. Ils sont également respectueux de la flore bactérienne cutanée tout en garantissant leur efficacité contre les mauvaises odeurs corporelles.

Recommandations pour choisir son déodorant #

Pour faire un choix éclairé, n’hésitez pas à consulter les tests et analyses réalisés par des organismes tels que 60 Millions de Consommateurs. Ils vous permettront d’éviter les déodorants aux ingrédients nocifs et de favoriser ceux qui sont plus sains pour la peau ainsi que pour l’environnement.

Consommer-responsable.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris :